jeudi 30 décembre 2010

Des repas lyophilisés MX3 pour mon raid en Laponie

Super nouvelle !!!!!

MX3 accepte de nourrir mon aventure en Laponie en me fournissant des repas complets (entrée, plat, dessert) pour le bivouac du soir.



J'ai échangé par mail avec Elizabeth de l'équipe commerciale de MX3. Je leur ai expliqué m'ont projet et ils ont tout de suite été enchantés. J'ai détaillé mes besoins en alimentation et ils m'ont conseillé. L'apport énergétique des repas qu'ils m'ont fourni (entrée, plat, dessert) est d'environ 1000 à 1500 kcal. A moi de compléter cet apport avec le petit déjeuner (500 kcal), le repas du midi et les vivres de courses de la journée pour ariver à peu près à 3000/3500 kcal.


MX3 est une société française qui propose une large gamme de produits pour l'alimentation pendant le voyage ou le sport. Leur usine de production est localisée à Olonne-sur-mer (Vendée).

Leurs deux principales gammes sont :
- MX3 Aventure : produits lyophilisés pour la randonnée, le trekking, l'alpinisme, ...
- MX3  Extrême : produits énergétiques pour la nutrition du sportif avant, pendant et après l'effort.



Les plats que MX3 m'a fourni sont de la gamme MX3 Aventure.



Les sachets lyophilisés MX3 sont munis d'un zip ce qui permet de refermer le sachet et de le tenir bien au chaud pendant la réhydratation du plat. Une ligne de niveau à l'intérieure du sachet indique la quantité d’eau à ajouter. Les sachets tiennent debout ce qui facilite l'ajout d'eau et le temps d'attente.

Les plats semblent particulièrement copieux (>150g) ce qui est important pour les raids engagés en milieu froid. La gamme est variée, près de 30 plats complets à déguster directement dans le sachet (prévoir une longue cuillère pour ne pas s'en mette plein les doigts)

La fabrication en française !

Je tenais sincèrement à remercier l'équipe commerciale de MX3 pour leur disponibilité, les conseils qu'ils m'ont promulgués et leur engagement auprès de moi dans ce raid nordique en Laponie.

http://www.mx3.fr/


  .

samedi 27 novembre 2010

Les bourses de l'aventure

Vous avez un projet d'aventure et vous manquez de financement, voici les principales bourses que je connais et qui peuvent vous aider :

- La bourse de la Guile Européenne du Raid : http://aventure.la-guilde.org/spip.php?article376



- La bourse SPB : http://www.spb.fr/bourses-aventure-spb.asp


 - La bourse Paris Jeunes Aventure : http://www.jeunes.paris.fr/partir-laventure
  
- La bourse Millet Expedition Project : http://www.millet-expedition-project.com/mxp/



- La bourses GNGL : http://blog-de-glace.org/index.php?category/Bourse-GNGL




Montez vos dossiers.
Mettez en avant les principales valeurs de votre projets (sportive, humaine, culturelle, etc ...)
Et comme dit le proverbe : Qui ne tente rien n'a rien !!
Si vous en connaissez d'autres, merci de me les signaler. Je mettrais alors la liste à jour.

.

mercredi 17 novembre 2010

Aide matériel de Cameron Smith

Ayant échangé un peu sur mon raid nordique avec l'explorateur Cameron Smith, celui-ci a accepté de faire parti des donateurs de mon aventure en Laponie en me fournissant quelques une de ses affaires personnelles. C'est un grand honneur pour moi de pouvoir porter les affaires ayant appartenu à ce grand explorateur. Cameron est quelqu'un de très généreux et c'est tout à son honneur. La générosité et le partage sont des qualités nobles qui grandissent ceux qui les possèdent.

Dans le colis qu'il m'a fait parvenir, il y avait un bonnet, une paire de gant, une paire de sous-gant, une paire de moufles, un masque facial anti-froid, un bonnet d'aviateur.


Cameron McPherson Smith est archéologue de profession à l'université de l'état de Portland aux États-Unis. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages. Mais c'est avant tout à mes yeux un grand explorateur avec plus de 15 ans d'expédition qui l'ont fait voyagé de l'Afrique à l'Alaska, au Canada, en Islande, en Colombie et en Équateur. Cameron est en train de travailler sur une série d'expéditions en Arctique dans le but de se construite une expérience et de pouvoir se lancer dans les prochaines années dans un raid solitaire vers le pôle Nord.


 J'ai essayé quelques-une des affaires que Cameron m'a envoyées et j'en suis très content. C'est sûr qu'avec de telles affaires, je n'aurais pas froid en Laponie quelque soit le temps.


Cameron m'a également fait parvenir quelques dessins qu'il a personnellement fait. Il sont très instructifs et représentent les différentes techniques à connaitre pour affronter le grand froid des régions polaires





 Je le remercie enfin pour le petit message personnel qu'il m'adresse et qui me touche beaucoup.





Merci beaucoup Cameron d'aider des gens comme moi qui cherchent à découvrir et à parcourir les grandes étendues sauvages et froides du Nord de l'Europe.

jeudi 11 novembre 2010

L'alimentation en raid autonome

Aujourd'hui, j'ai fais quelques courses pour acheter des produits qui me semblent adapter pour l'alimentation lors de treks ou de raids itinérants de plusieurs jours en autonomie.



Même si pour mon raid en Laponie, je pense m'orienter vers des plats lyophilisés, ce test sera néanmoins intéressant. Je cherche en effet à trouver des alternatives crédibles aux plats lyophilises. Ceux-ci restent quand même assez cher (4 à 5 euros le sachet). On arrive facilement à 30 euros par jours. Sur un raid de plusieurs jours en autonomie, le budget Alimentation devient un budget à part entière. Autant essayer de le réduire sans pour autant perdre en qualité.

Il faut principalement s'orienter vers des produits déshydratés et secs.
Je les utiliserai durant mon entrainement lors de la Traversée du Vercors en Février 2011.

Sur un raid engagé type Laponie, j'estime mes besoins entre 3000 et 3500 kcalories
Je ferai un tableau plus tard détaillant l'apport calorifique de chaque produit.

Dans la préparation de sa nourriture, il faudra être méthodique. Il est conseillé de faire des rations journalières que l'on pourra répartir dans des sachet de congélation type Ziploc.


Voici comment j'imagine mon alimentation sur une journée type :

Petit déjeuner

Un mélange de :
- flocons d'avoine
- muesli
- chocolat en poudre
- lait en poudre déshydraté
le tout dans un Ziploc

Il suffira de rajouter de l'eau issu de la fonte de la neige pour avoir un bon et riche petit déjeuner.



Repas du midi :

2 écoles :
- ceux qui s'arrêtent et qui prennent un vrai repas
- ceux qui mangent régulièrement tout au long de la journée sans arrêt de longue durée

Sur des raids polaires, il faut limiter les temps d'arrêt trop prolongés pour éviter de se refroidir. C'est pour cela qu'il est préférable de s'orienter sur la 2e approche (manger régulièrement tout au long de la journée). Je pense que c'est cette technique que je vais utiliser.

Dans ce cas-là, il faut utiliser ce que l'on appelle des Trail Mix ou du GORP ("Good Old Raisins and Peanuts" ou "Granola, Oats, Raisins, and Peanuts"). Ce sont des mélanges de fruits séchés, arachides diverses (noisettes, cacahuètes), raisins secs, etc .... On peut facilement faire ces mélanges soit-même, les varier en fonction de ses gouts et mettre le tout dans un Ziploc (un sachet par jour).

On peut compléter ces mélanges avec du saucisson, du chocolat, des snacks (type barres Mars, Lion, Sncickers, Twix; Bounty, etc ....)

Repas du soir 

- Une collation que l'on peut prendre à l'arrivée au bivouac ou en entrée, comme par exemple des soupes déshydratées dans lesquelles il suffit de rajouter de l'eau chaude. Comme soupes riches, il y a des soupes à base de nouilles chinoises. Les principales marques du marché sont Knorr, Magi et Royco.



 - Un plat principal riche et consistant
Le choix est assez varié. Il faudra se décider en fonction de ses gouts.

Il y a évidemment les pâtes. L'inconvénient, c'est qu'elles nécessitent beaucoup d'énergie pour la cuisson (jusqu'à 10 mn). Comme alternative, il y a les pâtes, nouilles ou macaronis à cuisson rapide (2 à 3 mn) ou mieux encore, des pâtes déshydratés comme les nouilles chinoises. Il y a aussi les préparations déshydratées comme les Bolinos.


Ensuite, il y a les plats à base de céréales comme la polenta, la semoule, le blé ou le boulgoure. Tipiak propose une large gamme de ce genre de produits.


Enfin, il y a bien sûr les purées déshydratées en flocon (Mousline bien sûr). Il suffit de rajouter du lait en poudre et de l'eau chaude.



- Un dessert
On pourra utiliser des préparations déshydratées dans lesquelles il suffit de rajouter l'équivalent en lait en poudre et de l'eau chaude. Ensuite, il faut en général laisser refroidir. mais lors d'un raid polaire, ce n'est pas trop compliqué ;-) ! Les principales marques du marché sont Alsa, Dr Oetker et Ancel. Ce sont en général des flans ou des entremets. Tous les gouts existent (chocolat, vanille, ....).




Le pain
Si on le souhaite, on peut emporter du pain. On peut choisir par exemple :
- du pain noir (au seigle)
- du pain suédois ou pain polaire
- des galettes de blé (tortillas, wrap mexicain)
- du pain libanais
Tous ces pains se conservent très bien.

La boisson
Pas beaucoup de choix :
- de l'eau bien sûr (eau chaude dans un thermos que l'on coupera avec de la neige)
- thermos de thé
- on peut même se faire un thermos de bouillon

Petite remarque
L'eau issu de la fonte de neige est complètement déminéralisé. Elle est également très fade et sur plusieurs jours, ça peut devenir un problème. Si on le souhaite, on peut rajouter de la poudre énergétique qui apportent des glucides et des minéraux (type Isostar). Ce type d'eau peut aussi générer des troubles gastriques et des diarrhées.


Les difficultés qu'il me reste à résoudre, c'est au niveau de la viande. Laquelle choisir ?
Pour l'instant, je suis en train d'étudier les aliments suivants pour voir s'il est possible de les conserver sur des raids de plusieurs jour. 
- viande de bœuf séché type Viande des Grisons
- corned-beef
- Salami/ Pepperoni / Chorizo
Il y a bien sûr, le célèbre Beef Jerky mais introuvable en France.

N'hésitez pas à me fournir vos conseils et astuces. Je suis preneur de l'expérience de chacun.

.

Article dans GlobeTrooper

Un post sur mon raid nordique sur le site GlobeTrooper.com.

François Quiquet to Cross Swedish Lapland by Skis => http://globetrooper.com/news/francois-quiquet-to-cross-swedish-lapland-on-skis/

 

 

Remerciements

Je souhaite remercier tous les gens avec qui j'échange de temps en temps dont certains presque quotidiennement : Grégory Rohart, Régis Cahn, Louis-Philippe Loncke, Vincent Gaudin, Volodia Petropavlovsky, Laurent Sénéchal, Christophe Dupuis, Gilles Reboisson, Ludovic Cella, Céli...ne et Fred Lacombe, François Mattart, Mikael Strandberg, Marc et Sylvain Bourgeois, Caroline Letrange, Pierre-Charles Houot, Michel Clar bien sûr et tous ceux que j'oublie en espérant qu'ils ne m'en veulent pas. C'est dans cet esprit d'échange et de partage que je souhaite aborder la préparation de mon raid.

Special thank's à  :
- Régis Cahn et SRN : http://www.skirandonnenordique.com/

Et bien sûr un grand merci à ma petite femme chérie Eve qui me supporte au quotidien et qui me soutien dans mon projet.

 

lundi 18 octobre 2010

Partenariat Eckla

Un partenariat qui peut paraître insolite mais qui est néanmoins très sérieux.
En effet, la société allemande ECKLA, spécialiste du chariot, principalement pour kayaks et canoës, apporte son soutien à mon raid nordique.

Vous vous dites : "Mais que vient faire un équipementier pour kayaks dans cette aventure ?"


  


En fait, la Laponie est une région où il fait très froid l'hiver mais paradoxalement il ne neige pas énormément.
Sur mon trajet, je pourrais avoir à faire à des portions peu enneigées.
Le chariot me servira alors à poser la pulka dessus et à la tirer sans abimer le fond en plastique.



L'autre intérêt d'un tel chariot est de pouvoir progresser plus facilement dans les villes de départ (Abisko) et  d'arriver (Nikkaluokta) mais aussi dans les villes de transit comme Kiruna ou encore à la sortie des gares.

Ce chariot me servira également pendant d'autres raids que je compte réaliser en France et où il y a, malheureusement, des routes à traverser comme la Grande Traversée du Jura (GTJ), la traversée des Vosges ou encore la traversées des Ardennes.

Il s'agit du modèle ATLANTIC 260. Il est fait de solides tubes en aluminium. Ses roues pneumatiques lui permettent de progresser facilement aussi bien sur de la terre que sur du sable ou encore sur des cailloux. Il possède des roues de 260 mm. L'ensemble peut se plier et se mettre dans une sacoche de rangement pour un minimum de place.

- Dimensions : 58 x 26 x 29 cm
- Poids : 1,8 kg
- Charge max : 40 kg

Encore merci à Eckla de croire en mon projet et de m'apporter leur soutien.






dimanche 17 octobre 2010

Réception de 2 produits ARVA

Avec un peu de retard, je vous annonce que la société Nic-Impex a accepté de me fournir deux de leurs produits. Il s'agit d'une mini-pelle et d'un masque de visage anti-froid..




La mini-pelle a un manche télescopique. Elle est très légère (470g) et prend très peu de place. Il s'agit du modèle Telesnow Light. En raid nordique, la pelle a plusieurs fonctions :
- préparer le terrain pour la tente en aplanissant la neige
- creuser pour enterrer un peu la tente
- monter un mur côté vent pour protéger la tente





Le masque de visage anti-froid est en tissu Thermoline® (une exclusivité ARVA), doublé d'une mousse en polyuréthane haute densité (matière isolante). Un masque anti-froid en raid nordique est essentiel. Premièrement, il protège le visage du froid. Il absorbe également la transpiration et évite qu'elle ne gèle sur le visage. Enfin, il permet dans une moindre mesure de réchauffer l'air avant de l'inspirer.

Je remercie Nic-Impex (Arva) de s'être intéressé à mon projet, de la confiance qu'il me témoigne et du soutien qu'il m'apporte.




 .

vendredi 15 octobre 2010

Dossier de presse


RAID NORDIQUE ET ALPIN EN LAPONIE


SKI-PULKA A TRAVERS LES ALPES DE LA LAPONIE,
SEUL ET EN AUTONOMIE,
ASCENSION DU PLUS HAUT SOMMET DE LA SUEDE


LE PROJET

Objectif

*   Parcourir sur plus de 100 km, seul et en autonomie, la Laponie, une région qui m'est totalement inconnue, en utilisant des skis de randonnée nordique et une pulka.


*       Réaliser l’ascension du Kebnekaise, le plus haut sommet de la Suède, à 2.111 m. Le Kebnekaise est un massif situé à environ 200 km au nord du cercle polaire arctique. Il fait parti des Alpes scandinaves.

Description

Mon trajet suivra une piste nommée la « Kungsleden » qui signifie « voie royale » en suédois. C’est l’un des itinéraires les plus anciens et les plus sauvages d’Europe. Son tracé remonte à la fin du XIXe siècle. Il a été créé à l'initiative du Svenska Turistföreningen (STF), homologue suédois du Club alpin français, dans le but de rendre accessibles les endroits les plus reculés de la Laponie.

L'itinéraire de la Kungsleden passe dans des régions où la densité humaine est parfois bien en dessous de l'habitant au km², ce qui est propice à la rencontre de nombreux animaux sauvages.

Pour réaliser cette traversée, j’utiliserai des skis de randonnée nordique. C’est le mode de déplacement ancestral des lapons. C’est un moyen de progression idéal pour découvrir ce type de territoire. Le ski de randonnée nordique est un mode de déplacement doux qui permet de découvrir et de faire sa trace tout en respectant l’environnement.

Mon matériel sera situé dans une pulka, sorte de traineau d’origine norvégienne que je tracterai. Jadis, on utilisait des rennes tractant des traîneaux en bois pour transporter des marchandises. Depuis, la pulka est devenue le traîneau traditionnel utilisé lors des expéditions polaires.


Sur la quasi-totalité de la Kungsleden, la couverture GSM est inexistante. J’aurais à ma disposition une balise SPOT qui me permettra d’envoyer régulièrement ma position GPS ou un appel à l’aide.

Au niveau de l’orientation, j’utiliserai un GPS. Son utilisation est primordiale pour se diriger dans le blizzard. En cas de problème avec le GPS, j’aurai en réserve une boussole et une carte.

Au niveau du climat, en Laponie, l’hiver dure d’octobre à avril. Pendant cette période, le temps change très vite, jusqu’à plusieurs fois par jour. Les températures sont en moyenne de -10°C. Le pire reste le blizzard dans lequel il est impossible de progresser à cause d’une visibilité proche de zéro. Les températures peuvent alors descendre jusqu’à -20°C. Les parties découvertes du corps (visage et mains) s’engourdissent en moins d'une minute.

Le parcours se fera à travers les plus hautes montagnes de la Suède, avec beaucoup de dénivelées, en passant par plusieurs cols et en traversant de vastes vallées. La progression en tractant la pulka peut s’avérer difficile et épuisante selon le terrain : montée, dévers, nivologie (qualité de la neige)

Des peaux de phoque synthétiques seront utilisées sous les skis de randonnée nordique sur la quasi-totalité du parcours. Elles permettent une bonne accroche du ski sur la neige en montée et ne pénalisent presque pas la progression sur terrain plat ou en descente.

J’opterai pour le bivouac hivernal, c'est-à-dire le repas et la nuit sous la tente. Cela demande des techniques spéciales (fonte de la neige pour l’eau de cuisson, réalisation d’ancre à neige pour amarrer la tente, etc …) qu’il faut bien maitriser.


Originalité

L’originalité de cette aventure réside dans le fait de parcourir seul et en autonomie (nourriture, tente, popote, vêtements, etc …). un itinéraire sauvage dans une ambiance polaire.

Ce raid est mixte avec une partie nordique et une partie alpine. En effet, en passant au pied du Kebnekaise, je tenterai l’ascension de son sommet, le plus haut de la Suède, à 2.111 m



MOTIVATIONS

L’origine de ce raid provient de l’envie d’associer mon plaisir de la randonnée à ma passion du ski. Le ski de randonnée s’est naturellement imposé. J’ai d’abord choisi un raid qui suit un tracé existant avant de me lancer dans des raids plus engagés dans des régions polaires plus reculées (Spitzberg, Groenland, Alaska, Islande, Terre de Baffin)

Le choix de ces régions réside dans le fait que j’aime les grands espaces sauvages et leur intensité. D’une façon générale j’aime me retrouver dans la nature à l’état pur. C’est dans ces lieux là que je ressens de grands moments de liberté.

Ce raid sera pour moi l’occasion de passer le mythique Cercle Polaire, de me retrouver face à une nature plus ou moins hostile et de vérifier mon aptitude à y faire face.

J’aime également les phases de préparation de ce genre d’expédition. Ce sont des étapes très importantes, qui sont primordiales pour la bonne réussite du projet. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles régions, de nouvelles techniques, de faire connaissances avec de nouvelles personnes qui partagent la même passion. Ces moments permettent de s’approprier progressivement le projet et de commencer à s’évader.


PLANNING D’ENTRAINEMENT

Tout en long de l’année :
- randonnées sportives à la journée
- cardio-training (course à pieds)

- Juin 2010 : Week-end d’entrainement à l’alpinisme en réalisant l’ascension du Grand Paradis (4.061m – Italie). Test de certains vêtements.
- Février 2011 : Stage d’entrainement aux raids polaires en France dans le Vercors
- Février 2011 : Réalisation d’une traversée du Vercors par les hauts plateaux (GTV) en solo et autonomie (mise en condition identique, test du matériel)


ITINERAIRE

Jour 1 :            Abisko – Abiskojaure (15 km)
Jour 2 :            Abiskojaure – Alesjaure (20 km)
Jour 3 :            Alesjaure – Sälka (25 km)
Jour 4 :            Sälka – Singi – Kebnekaise (26 km)
Jour 5 :            Ascension du Kebnekaise (2.111 m)
Jour 6 :            Kebnekaise – Nikkaluokta (19 km)


Je ne recherche pas l’exploit sportif. J’ai donc prévu des étapes de 20 à 25 km en moyenne. Néanmoins, entre une neige portante avec beau temps ou une neige profonde dans le blizzard, les mêmes distances paraissent doubles.

 CV EXPRESS

Qui je suis
François QUIQUET, français, né à Lille en 1973. J’habite Paris depuis 1996.



Diplôme
Ingénieur en informatique et génie des télécommunications (ESIGETEL)

Profession
Ingénieur réseau IP chez Bouygues Télécom

Réseaux professionnels

Mes loisirs
D'une façon générale, la randonnée, le trekking, le ski et l'alpinisme font partie de mes passions.  J’aime les partager et je cherche à m'engager encore plus en réalisant ce raid nordique.

Mes réalisations
- Juin 2006       :           Ascension de la Bérengère (3.600m)
- Juillet 2006     :           Ascension du Mont-Blanc (4.810m)
- Aout 2008      :           Tour du Queyras à pieds en 7j (100km et 6000m de dénivelées cumulés)
- Juin 2009       :           Ascension du Dôme des Ecrins (4.011m)
- Aout 2009      :           Ascension du Kilimandjaro (5.895m - Tanzanie)

Prochainement
- Juin 2010       :           Ascension du Grand Paradis (4.061m – Italie)

Vous trouverez ci-dessous plusieurs sites web sur lesquels j'évoque mes réalisations :

- Le film de mon ascension du Mont-Blanc :

- Pendant mon stage Mont-Blanc, j’ai tenu en temps réel un blog :

- Un diaporama sur mon Ascension du Kilimandjaro : http://fquiquet.blogspot.com/2009/07/ascension-du-kilimandjaro-5895-m.html

- Un diaporama sur mon Ascension du Dôme des Ecrins : http://fquiquet.blogspot.com/2009/07/barre-et-domes-des-ecrins.html

Partager mes passions

Réseaux sociaux

Blog

 
STRATEGIE DE COMMUNICATION ET DE PROMOTION A TRAVERS LES MEDIAS


Un partenaire technique :
L’association de ski de randonnée nordique représentée par Régis Cahn. Il me conseille sur le choix du matériel, l’itinéraire, les techniques d’autonomie, le bivouac hivernal, etc …




Depuis l’annonce du projet, je publie régulièrement des articles sur plusieurs sites web :
-          le blog de l’expédition : http://raidnordique.blogspot.com
-          la page sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Raid-Nordique/273453453553
-          le micro-blog sur Twitter  : http://twitter.com/raidnordique


L’objectif de la communication pendant la phase de préparation est de partager l’avancement du projet, échanger avec d’autres personnes qui ont fait des réalisations ou qui ont des projets similaires, obtenir des informations et des conseils pour la préparation de l’expédition.

A la suite de mon raid, j’irai raconter mon aventure sur les principaux sites web spécialisés dans le voyage et le trekking :
-  Voyage Forum : http://voyageforum.com
- Camp to Camp : http://www.camptocamp.org
-  Ski Randonnée Nordique : http://www.skirandonnenordique.com

J’irai également poster mes vidéos sur les 2 principaux sites web de partage de vidéos :
-  Youtube : http://www.youtube.com

J’enverrai enfin un reportage-photo aux magazines de la presse spécialisée (Trek Mag, Carnets d’aventure, Balades, etc ...) en espérant que mon récit sera publié.

.

Article dans The Adventure Blog

Nouvel article sur mon raid en Laponie sur le Blog Aventure de Kraig Becker : http://theadventureblog.blogspot.com/2010/10/above-arctic-circle-crossing-lapland-by.html